différence entre médium et voyant

Différence entre médium et voyant

Quelle est la différence entre un médium et un voyant ?

Pour la plupart des gens, voyant et médium ne forment qu’un. Pourtant, le voyant n’exerce pas le même métier que le médium, contrairement à ce que l’on imagine. Tentons d’expliquer leurs différences.

Qu’est-ce qu’un médium ?

Le mot médium, du latin médium, qui signifie milieu intermédiaire, désigne une personne qui a la capacité d’entrer en contact avec les esprits. Elle sert d’intermédiaire, d’où son nom, entre le monde des morts et celui des vivants. Le médium est sensible à des phénomènes provenant d’esprits ou entités, imperceptibles par les cinq sens. Les esprits ou entités utilisent le médium comme un canal pour communiquer avec les vivants. Le médium n’a ni influence, ni pouvoir sur les esprits qui communiquent à travers lui. Il existe différents types de médiums selon la forme par laquelle ils perçoivent les esprits. Les plus répandus sont le médium clairvoyant (celui qui voit) et le médium clairaudient ou clairentendant (celui qui entend).

Qu’est-ce qu’un voyant ?

Un voyant possède une sorte de sixième sens qui lui permet de lire le passé, le présent et le futur d’un individu. Il capte les informations de la personne par des flashs, des ressentis, sans l’aide de ses cinq sens. Le voyant se connecte à l’âme ou l’esprit de la personne vivante et lui retransmet les informations qu’elle reçoit sur son futur.

Comment faire la différence entre médium et voyant ?

Le substantif « médium » ne date que du XIXème siècle en France. Avant, on employait d’autres termes pour qualifier le médium tels que « devin » ou « voyant », ce qui a contribué à entretenir la confusion entre le métier de voyant et celui de médium. De plus, le voyant est souvent aussi médium et vice-versa. Mais un médium n’est pas forcément voyant et un voyant n’est pas forcément médium. La plupart des médiums peuvent cependant être qualifiés de voyant, dans la mesure où ils ont la capacité de prédire l’avenir. Mais à la différence des voyants purs, les flashs ou images qu’ils reçoivent leur proviennent d’esprits ou entités, et non pas d’un sixième sens. On les qualifie alors de « médiums- voyants ». Le voyant, lui, sera souvent incapable de communiquer avec les morts. Le médium et le voyant se distinguent notamment par leur méthode de travail. Le voyant utilise la plupart du temps un support. Le support, qu’il interprète, peut être un tarot, des cartes, des runes, une boule de cristal, des nombres ou encore des astres. Ces supports vont donner naissance à différents domaines de voyance: cartomancie, numérologie, astrologie... Il faut distinguer la voyance avec support de la voyance pure, sans support, dont les séances peuvent ressembler à celles d’un médium. Le médium travaille dans la majorité des cas sans support, il se contente simplement de retransmettre les flashs, images ou sons qu’il reçoit des personnes disparues.

Lequel des deux consulter ?

Vous n’irez pas chez un médium pour les mêmes raisons que vous irez chez un voyant. Si vous souhaitez communiquer avec un esprit ou un proche défunt, vous devrez consulter un médium. Dans le cas où vous voulez voir votre avenir, pour trouver des réponses à vos préoccupations, c’est vers un voyant que vous devrez vous tourner. Mais comment savoir si la personne qui vous prédit l’avenir est voyant ou médium ? Si elle n’utilise pas de support (cartes, runes...), il s’agit probablement d’un médium, ou plus précisément d’un « médium-voyant ». Dans le cas inverse, vous êtes face à un voyant. Si vous consultez quelqu’un qui communique avec les esprits, vous pouvez être certain d’avoir affaire à un médium, qui peut dans certains cas avoir des dons de voyance, et donc vous prédire l’avenir. Malgré des caractéristiques qui leur sont propres, voyants et médiums restent souvent confondus, même dans le milieu de la spiritualité. Ces professions n’étant pas réglementées et organisées, cela permet de laisser libre cours à la définition que chacun peut s’en faire.